-Par Le Baleno –

Wouahh, Déjà c’est trop dur à dire ! C’est quoi déjà le titre : la IST LIST ?! Ben c’est quoi ? et bien Pour vous, chers amis perdus dans les méandres des blogs, Bloguettes zé Blogueurs, je vous présente ma IT List des “IST”.. Tous ces petits IST qui nous font du bien ! J’ai une amie qui reviens d’un long séjour en Inde, un parcours initiatique, une plongée lumineuse au fond d’elle même, en immersion totale dans la spiritualité joyeuse d’un Ashram isolé dans des terres encore vierges de Dollars, Coca cola (et oui il y en a… mais faut aller loin)… Elle va bien je vous rassure, 10 kg en moins mais un coeur gros comme le Tajmahal !

Figurez vous que cette Mignonne ne connais rien de la IT List des IST, Même son Swâmi (qui dit qui connait tout) ne lui en a touché mot ! Alors je me dois de porter un éclairage tout particulier sur les IST qui décorent un peu le paysage “so boring” des “metteurs en images” et des “metteurs en mots” qui nous entourent.

Les IST qui régalent mes sens…

Alors Tout d’abord : LE SARTORIALIST. J’adore, ça montre (mais pas du doigt), c’est fort, c’est gai, ça respire le calme…

Himself

Et puis ensuite : THE SATIRIALIST. J’adore, ça montre… mais du doigt, c’est fort, c’est gai, ça respire l’énervement  …

Herself

Et enfin : THE ICECREAMIST. J’adore, c’est So British, c’est bon, c’est gai, ça respire l’insouciance  ..

Ice Screamers !

Voilà c’est ça ma IT IST LIST ! ça ne fait pas parti de l’enseignement du Swâmi, mais à bien y regarder, je trouve du Beau dans le regard du Sartorialist, une façon de partager une certaine Harmonie, le Jeu de la mode, le Jeu des couleurs et aussi le générosité de la Leçon de Style ! L’oeil coquin de la Satirialist se moque, dénonce avec humour… Je trouve ce coup de crayon “the new kings clothes” idéal pour dessiner des contours plus justes ! et Puis les Anglais, alors eux ils ont toujours étés très forts ! My God Comme ils savent ne pas se prendre au sérieux tout en faisant ce qu’ils font très sérieusement (tu me suis ?)… Tu sais ce que lui disait le Swâmi tout là bas au pied du grand arbre, quand elle lui demandait : Comment Etre ?

Le Swâmi lui répondait : E N J O Y.